Dans le noir (extrait)

 Sommaire  -  Extrait n°2

Dans le noir, extrait

… La vengeance silencieuse – inconsciente ? – s’est ainsi accentuée, jetant chaque soir Annie dans l’attente. La jeune femme a sommeil, pourtant elle ne peut s’endormir, sous les assauts sonores et physiques. Parfois, le genou tressaute si violemment qu’elle reçoit un coup de jambe, ou de pied.

Lorsqu’enfin elle s’endort, elle bascule désormais dans des rêves agités, comme s’il n’existait aucun moyen d’échapper à l’activité incongrue du genou de Louis. Il lui arrive de s’éveiller brusquement, sous l’effet d’une décharge trop brutale de ses propres membres, en sueur et angoissée. Dans ces moments, l’insomnie s’installe de nouveau, et replonge Annie dans le passé : ils ont consulté plusieurs médecins. Elle a effectué des recherches sur l’internet. Elle a acheté ce livre sur les causes psychologiques possibles des maladies. Elle a appris à siffler. Elle a appris à retourner cet immense corps inerte deux fois plus lourd que le sien. Elle a appris à le taper. Rien n’y a fait. Rien n’a pu venir à bout du ronflement de son mari. Et maintenant, LE GENOU !