Les oiseaux (extrait)

Extrait n°2  -  Sommaire  -  Extrait n°4

Les oiseaux, extrait

- Cool, cool, songeai-je à voix haute. Je m’assis, et le contemplai. J’essayai de deviner un battement de cœur, en vain. Un deuxième oiseau mort sur mon balcon ! Je n’en revenais pas. D’abord, était-il vraiment mort ? Comment être sûr ?… J’attendais. Une respiration infime, quelque chose qui me renseignât. L’oiseau, peut-être, était-il simplement sonné ? Je portai mon regard sur le marronnier. L’oiseau venait-il de cet arbre ? Mais quel oiseau, au fait ?
Je rentrai, dégageai mon ordinateur portable d’un tiroir de la bibliothèque-commode, et pianotai. Je crus trouver ce que je cherchais : l’oiseau était un… Non, un doute m’assaillit ! Je regagnai le balcon, revins devant l’écran… Toujours pas sûr du tout ! Il fallait, si je comprenais bien de quoi il retournait dans tous ces dessins, photos et commentaires, observer le bombé de la tête. Je décidai que le volatile en question était plutôt une mésange lugubreLugubre ? Non, plutôt nonnette. Nonnette ? Bref. C’était une mésange – petit oiseau au bec court, de forme trapue. Une mésange, d’accord. Sauf qu’elle ne se réveillait toujours pas.