Annie Saumont…

C’est avec ses textes que Sandrine Delorme a découvert le style littéraire « Nouvelles ». Elle admire la façon qu’a Annie Saumont de se glisser dans la peau de personnages très différents, par l’âge, le sexe, le milieu social, la langue. Elle admire également sa façon de louvoyer d’un style à l’autre, et de passer de la poésie aux dialogues les plus vrais. Elle aime ses personnages éclairés par touches successives, la pudeur dont elle les pare, qui ne les départit jamais de leur mystère. Elle est fascinée par certaines de ses nouvelles, dont la musique des mots résonne en elle au plus profond mais dont le sens, malgré les relectures, lui demeure inaccessible. Enfin, elle vibre dès les titres de ses livres : Je suis pas un camion ; Moi les enfants j’aime pas tellement...